|
Twitter
|
Facebook
|
Google+
|
VKontakte
|
LinkedIn
|
 
 
International Journal of Innovation and Scientific Research
ISSN: 2351-8014
 
 
Tuesday 22 May 2018

About IJISR

News

Submission

Downloads

Archives

Custom Search

Contact

Connect with IJISR

  Call for Papers (May 2018)  
 
 
 

Ethno-botanical and ecological studies of plant species used in the treatment of sterility in Kenge city and its surroundings (Province of Kwango, Democratic Republic of the Congo)


[ Etudes ethnobotanique et écologique des plantes utilisées dans le traitement de la stérilité à Kenge et ses environs (Province du Kwango, République Démocratique du Congo) ]

Volume 26, Issue 2, September 2016, Pages 600–611

 Ethno-botanical and ecological studies of plant species used in the treatment of sterility in Kenge city and its surroundings (Province of Kwango, Democratic Republic of the Congo)

Frederick Mulwele Ndombe, Koto-te-Nyiwa Ngbolua, B. Yang Da Musa Masens, and Pius T. Mpiana

Original language: French

Received 21 August 2016

Copyright © 2016 ISSR Journals. This is an open access article distributed under the Creative Commons Attribution License, which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Abstract


Une enquête ethnobotanique a été menée dans la cité de Kenge et ses environs (Province du Kwango), auprès de tradipraticiens, femmes et hommes ayant des connaissances approfondies sur les plantes médicinales utilisées en médecine traditionnelle. Elle nous a permis de recenser 22 espèces de plantes médicinales différentes utilisées tantôt dans le traitement de nombreuses pathologies comme les troubles sexuels, la stérilité, etc. et tantôt comme fortifiant par les habitants de cette entité. Ces 22 taxons sont distribués dans 18 familles et 21 genres. Les familles les plus représentées en espèces sont : Zingiberaceae (13,63% d’espèces), Euphorbiaceae et Fabaceae (9,09% d’espèces chacune). Toutes ces plantes sont aphrodisiaques; cependant, les plus prisées sont : Mondia withei (16,4% de citation), Landolphia lanceolata (9,2% de citation), Pentadiplandra brazzeana (8,0% de citation), Canarium Schweinfurthui, Hymenocardia acida, Jatropha curcas, Quassia africana et Zingiber officinale (5,48% de citation chacune). Les feuilles (25,3%) constituent la partie la plus utilisée tandis que la décoction est le mode de préparation médicamenteuse le plus utilisé (54,7%). La voie orale est la voie d’administration la plus utilisée (82,7%). Milletia drastica, Mondia witheii, Pentadiplandra brazzeana, Landolphia lanceolata, Hymenocardia acida and Zingiber officinale displayed high value of usage value agreements (VUAs).

Author Keywords: Ethno-botanical survey, aphrodisiac plants, primary health care, sterility, DR Congo.


Abstract: (french)


Une enquête ethnobotanique a été menée dans la cité de Kenge et ses environs (Province du Kwango), auprès de tradipraticiens, femmes et hommes ayant des connaissances approfondies sur les plantes médicinales utilisées en médecine traditionnelle. Elle nous a permis de recenser 22 espèces de plantes médicinales différentes utilisées tantôt dans le traitement de nombreuses pathologies comme les troubles sexuels, la stérilité, etc. et tantôt comme fortifiant par les habitants de cette entité. Ces 22 taxons sont distribués dans 18 familles et 21 genres. Les familles les plus représentées en espèces sont : Zingiberaceae (13,63% d’espèces), Euphorbiaceae et Fabaceae (9,09% d’espèces chacune). Toutes ces plantes sont aphrodisiaques; cependant, les plus prisées sont : Mondia withei (16,4% de citation), Landolphia lanceolata (9,2% de citation), Pentadiplandra brazzeana (8,0% de citation), Canarium Schweinfurthui, Hymenocardia acida, Jatropha curcas, Quassia africana et Zingiber officinale (5,48% de citation chacune). Les feuilles (25,3%) constituent la partie la plus utilisée tandis que la décoction est le mode de préparation médicamenteuse le plus utilisé (54,7%). La voie orale est la voie d’administration la plus utilisée (82,7%). Milletia drastica, Mondia witheii, Pentadiplandra brazzeana, Landolphia lanceolata, Hymenocardia acida et Zingiber officinale ont présenté une valeur d’accord d’utilisation (VAUS) élevée.

Author Keywords: Enquête ethnobotanique, plantes aphrodisiaques, soins de santé primaire, stérilité, RD Congo.


How to Cite this Article


Frederick Mulwele Ndombe, Koto-te-Nyiwa Ngbolua, B. Yang Da Musa Masens, and Pius T. Mpiana, “Ethno-botanical and ecological studies of plant species used in the treatment of sterility in Kenge city and its surroundings (Province of Kwango, Democratic Republic of the Congo),” International Journal of Innovation and Scientific Research, vol. 26, no. 2, pp. 600–611, September 2016.